En poursuivant votre navigation, vous acceptez les cookies destinés à mesurer l'audience de notre site internet.
Language selector

Henri Beyle dit Stendhal

1783 - 1842

Henri Beyle, plus connu sous le nom de Stendhal, fut nommé auditeur au Conseil d'État le 3 août 1810. Affecté d'abord à la section de la marine, puis à celle de la guerre, il devint, par décret impérial, inspecteur du mobilier et des bâtiments de la Couronne, le 22 août suivant. Ces activités ne l'empêchèrent pas de s'adonner à la vie mondaine à laquelle il aspirait, ainsi qu'à ses travaux d'écriture.

Chargé de porter les courriers des ministres à l'Empereur, il suivit Napoléon lors de la campagne de Russie et reçut, en octobre 1812, la fonction de directeur général des approvisionnements de réserve, où il fit preuve d'une grande efficacité. En 1813, il participa comme ses autres collègues à la défense nationale face aux alliés.

En 1814, Beyle se rallia aux Bourbons, mais ne fut pas appelé à poursuivre ses fonctions au Conseil d'État.

Il devait se souvenir plus tard, avec une certaine nostalgie, de ces années passées au Conseil d'État : son héros, Lucien Leuwen, est maître des requêtes, fonction à laquelle il aspira lui-même, sans y parvenir.

Beyle termina sa carrière au poste de consul à Civitavecchia, qui lui fut confié en 1831.

 

© Photo - Portrait d'Henri Beyle, dit Stendhal, par Johan Olaf Södermark, château de Versailles. copyright RMN

stendhal

Sélection d'actualités

toutes les actualités