En poursuivant votre navigation, vous acceptez les cookies destinés à mesurer l'audience de notre site internet.
Language selector

Le Palais d'Orsay

1840-1871

Le Palais d'Orsay fut commencé sous le Premier Empire (1810), mais ne fut terminé qu'en 1840. Le Conseil d'État s'installa au rez-de-chaussée cette année même, rejoint deux ans plus tard par la Cour des Comptes au premier étage.

L'édifice se trouvait à l'emplacement de l'actuel musée d'Orsay.

Les membres du Conseil d'État disposaient d'une vaste superficie, et tous les services du Conseil d'État étaient réunis pour la première fois dans un seul édifice.

A la chute du second Empire, le Conseil d'État fut remplacé par une commission provisoire (15 septembre 1870 - août 1872). Celle-ci se réfugia au château de Versailles au moment de la Commune (18 mars 1871), dans une partie de l'aile du Midi. Elle n'était donc plus au Palais d'Orsay lorsque celui-ci fut incendié (23-24 mai 1871). Ainsi furent livrés aux flammes, la bibliothèque, de nombreux tableaux tel "Justinien composant les Institutes" d'Eugène Delacroix, qui avait été peint pour une salle du Conseil d'État au Louvre, ainsi que les fresques de Chassériau peintes dans le grand escalier.

Emile Zola décrit de manière saisissante "l'incendie immense, le plus énorme, le plus effroyable, le cube de pierre géant, aux deux étages de portiques, vomissant des flammes. Les quatre bâtiments, qui entouraient la grande cour intérieure, avaient pris feu à la fois ; et, là, le pétrole, versé à pleines tonnes dans les quatre escaliers, aux quatre angles, avait ruisselé, roulant le long des marches des torrents de l'enfer." (La Débâcle).

La commission siégea à l'hôtel Rothelin au 101, rue de Grenelle en attendant l'installation définitive au Palais-Royal. Mais c'est en fait le Conseil d'État rétabli qui s'installa en août 1872 dans ces locaux exigus. Le 21 novembre 1875, il partit pour le Palais-Royal qu'il ne devait plus quitter.

 

Sélection d'actualités

toutes les actualités