En poursuivant votre navigation, vous acceptez les cookies destinés à mesurer l'audience de notre site internet.
Language selector

Bernard Chenot

Vice-président du Conseil d'État de 1971 à 1978

Diplômé de l'Ecole libre des sciences politiques, Bernard Chenot entra en 1932 au Conseil d'État comme auditeur. Il devint maître des requêtes en 1941 et conseiller d'État en 1956. Il fut par deux fois commissaire du gouvernement auprès de la Section du contentieux (1943-1945 et 1947-1950).

Bernard Chenot accomplit une part importante de sa carrière à l'extérieur du Conseil d'Etat. Il exerça de hautes responsabilités dans des entreprises du secteur public, notamment celles de secrétaire général des Houillères du Nord et du Pas-de-Calais de 1945 à 1947 et de président des Assurances générales de France de 1968 à 1970.

Michel Debré l'appela à ses côtés comme ministre de la Santé publique (1959-1961) puis de la Justice (1961-1962). Il siéga ensuite au Conseil constitutionnel de 1962 à 1964.

Professeur à l'Institut d'études politiques de Paris, il apporta une importante contribution à l'enseignement et à la recherche. Il fut l'un des premiers juristes à s'intéresser au droit public économique. La diversité de ses expériences se reflète dans ses livres sur l'Histoire des doctrines politiques ou sur l'Organisation économique de l'État , dans ses articles, dont un bon nombre sont recueillis dans ses Réflexions sur la cité, 1975-1980 , ainsi que dans les allocutions qu'il prononça à l'Académie des sciences morales et politiques, dont il devint le secrétaire perpétuel en 1978.

Bernard Chenot succéda à Alexandre Parodi dans les fonctions de vice-président du Conseil d'Etat, qu'il occupa jusqu'en 1978.

 

chenot

Sélection d'actualités

toutes les actualités